Le bilan de compétences

 

Votre travail ne vous convient pas (ennui, stress, manque d'épanouissement...). Vous souhaitez du changement mais vous êtes perdu . Quel métier pouvez-vous exercer? Quelles sont vos compétences? Quels sont vos atouts? .... 

 

Le bilan de compétences peut répondre à vos interrogations et vous guider vers votre épanouissement professionnel.


Le bilan de compétences permet à chacun d’analyser ses compétences professionnelles et personnelles, ses aptitudes et ses motivations en appui d’un projet d’évolution professionnelle et, le cas échéant, de formation.

les étapes du bilan de compétences

1 - Phase préliminaire

 

Présentation de la démarche

 

Définition de la nature du besoin


Confirmation de l'engagement du bénéficiaire

2 - Phase d'investigation 

 

Analyse des motivations professionnelles et personnelles

 

Identification des compétences

 

Détermination des possibilités d'évolution professionnelles 

3 - Phase de conclusion

 

Remise d'un document de synthèse

 

Résultats détaillés de la phase d'investigation

 

Recensement des facteurs susceptibles de favoriser ou non la réalisation d'un projet professionnel et/ou de formation

 

Présentation des différentes étapes de la mise en oeuvre de ce projet


Le Bilan de compétences peut-être financé par différents dispositifs

 

Le Fongecif :  Si vous êtes salarié vous pouvez faire une demande de financement auprès du Fongecif. Si la demande est acceptée, le Fongecif s’engage à prendre en charge une partie, voire la totalité de coûts du Bilan de compétences selon certaines modalités. Le financement du Fongecif ne peut dépasser 24 heures de prestations.

 

Le Compte Personnel de Formation (CPF) : à compter du 1er janvier 2017, le Bilan de compétences peut être financé par vos heures CPF. 

 

Le Plan de formation : l'employeur peut demander au salarié de suivre, avec son accord, un bilan de compétences. Dans ce cas, le financement sera pris en charge dans le cadre du Plan de formation de l’entreprise. A noter que l’employeur ne peut en aucun cas le lui imposer et les résultats ne peuvent être communiqués à l’employeur sans l’accord du salarié.

 

Financement personnel : vous pouvez financer par vous même votre bilan de compétences.